Naviguer "Politique public"

Afficher 41-60 de 87 résultats
Article

Monnaie au Canada

La monnaie représente tout ce qui est généralement accepté pour le règlement d’une dette ou d’un achat de biens ou de services. L’évolution de la monnaie en tant que système de régularisation des transactions économiques d’une société constitue un pas en avant important par rapport aux premières formes d’échange basées sur le troc, où des biens et des services sont échangés entre eux plutôt que contre de l’argent. L’introduction d’une monnaie au Canada a été influencée par les États-Unis, mais remonte aux ceintures autochtones « wampums » utilisées à l’est du pays comme devise par les premiers.

Article

New Deal de Bennett

Au milieu des années 1930, au plus fort de la crise économique, l’effondrement de la carrière politique du premier ministre R.B. Bennett semblait inévitable. Il a tenté de renverser la tendance contre son Parti conservateur. En janvier 1935, il a commencé à livrer une série de discours en direct à la radio, traçant les lignes directrices d’un « New Deal » pour le Canada. Il promettait un système d’imposition plus progressif, une semaine de travail maximale, un salaire minimum, une règlementation plus étroite des conditions de travail, de l’assurance-chômage, de l’assurance maladie et accident, une pension de vieillesse révisée, et des programmes de soutien à l’agriculture. Mais les propositions de dernière minute de R.B. Bennett ont été considérées comme étant trop peu, trop tard. Il a perdu les élections de 1935 contre William Lyon Mackenzie King et les libéraux

Article

Politique d'immigration québécoise

La politique d’immigration québécoise est souvent différenciée de celle du Canada (voir Politique d’immigration du Canada) et se distingue également de celle des autres provinces. Ces distinctions québécoises s’appuient essentiellement sur des fondements historiques, linguistiques et culturels. En dépit de cette distinction, l’immigration occupe une place tout aussi importante dans la société québécoise que dans les autres provinces. Entre 2015 et 2019, le Québec accueille près de 250 000 personnes immigrantes de façon permanente. Des milliers de travailleurs étrangers temporaires viennent aussi chaque année et plus des trois quarts travaillent dans la grande région métropolitaine de Montréal. (Voir Programmes des travailleurs étrangers temporaires.)

Article

Politique linguistique au Canada

La politique linguistique comprend un ensemble de théories, de principes, de lois, de programmes et de mesures conçus pour gérer une ou plusieurs langues dans un pays. Dans les sociétés monolingues, la politique linguistique vise généralement à promouvoir une grammaire approuvée et standardisée de la langue commune. Dans les sociétés bilingues ou multilingues, elle sert à gérer les situations où deux ou plusieurs langues sont en contact et/ou en conflit, ainsi qu’à améliorer l’utilisation et le statut de certaines langues en rapport à d’autres. La politique linguistique du Canada a été conçue pour gérer les relations historiques entre les multiples langues, notamment le français, l’anglais et les langues autochtones, ainsi que leurs diverses communautés. Bien qu’elle ait évolué au fil du temps, la politique linguistique canadienne n’a pas toujours été marquée de mesures positives ou justes.

Article

Politique monétaire

La politique monétaire s’entend de nombre de mesures gouvernementales conçues pour avoir une incidence sur les marchés financiers et les conditions de crédit, dans le but d’influencer l’économie nationale. Au Canada, la politique monétaire relève de la Banque du Canada, une société de la Couronne qui met en œuvre des décisions stratégiques, en grande partie grâce à son pouvoir de modifier la masse monétaire canadienne.

Article

Politique muséale

La politique du musée dépend des dispositions législatives, financières et administratives prises par les gouvernements pour fonder et financer les musées, et aussi des décisions prises par chaque musée pour prendre sa place dans la société.

Article

Politique nationale

La Politique nationale est la stratégie économique et politique centrale du Parti conservateur sous le premier ministre John A. Macdonald ainsi que sous bon nombre de ses successeurs haut-placés.

//